Les disciplines équestres

Les disciplines équestres sont variées et offrent à chaque cavalier de multiples choix de projets sportifs.

La plupart donnent lieu à des compétitions qui donnent des objectifs pour se dépasser et se confronter dans une ambiance amicale et festive.

Faire partie de l’équipe de compétition, c’est se retrouver en groupe pour s’entraîner et découvrir les terrains équestres de sa région avec l’objectif d’un championnat départemental, régional puis national.

 

http://www.ffe.com/Disciplines-Equestres

 

Familles de disciplines

 

Une vingtaine de disciplines donnent lieu à des championnats de France. Les principales familles de disciplines sont les disciplines olympiques, au programme des JO, et les disciplines FEI, au programme des Jeux Mondiaux. Les disciplines donnant lieu à des championnats de France ou du monde sont plus nombreuses et l’on y trouve à la fois les sports d’équipe et des disciplines issues des différentes cultures équestres.

 

  • Disciplines olympiques

 

3 disciplines équestres sont au programme des Jeux Olympiques : le dressage, le Concours de Saut d’Obstacles ou CSO, et le Concours Complet d’Equitation ou CCE. L’équitation est le seul sport olympique mixte où filles et garçons concourent dans les mêmes épreuves.

 

Dressage

La compétition de dressage consiste à présenter une succession de figures et de mouvements codifiés afin de mettre en valeur la qualité de la formation et de la locomotion du cheval.

L’enchaînement des figures présentées sur une carrière normée est appelé reprise. La qualité d’exécution est appréciée par des juges.

Aux confins du sport et de l'art équestre, il peut révéler des moments de pure magie quand le cheval semble danser au rythme de la musique avec souplesse et élasticité.

 

 

Concours de Saut d'Obstacles, CSO

Le CSO consiste à enchaîner un parcours d’obstacles répartis dans une carrière, dans un ordre déterminé et un temps imparti, généralement le plus vite possible. L’objectif est de les franchir sans les renverser.

C’est la discipline la plus pratiquée en France. Elle a l’avantage d’être facile à comprendre. La barre tombe ou non et le chronomètre dit qui est le plus rapide.

 

 

Concours Complet d'Equitation, CCE

Le CCE comporte 3 tests effectués avec le même cheval, une reprise de dressage, un parcours de cross et un parcours de saut d’obstacles. Le cross à travers la campagne enchaîne, dans un temps imparti, les galopades et le franchissement d’obstacles naturels et fixes : troncs d’arbres, haies, buttes, trous, rivières, gués…

Le concours complet est apprécié par les aptitudes développées dans les tests qu'il comporte.

 

 

  • Disciplines mondiales FEI

8 disciplines équestres sont au programme des Jeux Equestres Mondiaux : le dressage, le CSO, le CCE, l’attelage à 4 chevaux, l’endurance, le reining, la voltige et le dressage para-équestre.

 

Attelage

L’attelage se caractérise par le fait que le ou les chevaux sont attelés à une voiture hippomobile. Les concours d’attelage comptent plusieurs catégories, à 1, 2 ou 4 poneys, chevaux de sang ou chevaux de trait.

Les concours comportent jusqu’à 3 tests successifs qui peuvent être séparés ou combinés, le dressage, le marathon et la maniabilité. Les niveaux d’initiation comportent des jeux d’adresse.

Le meneur est secondé par un ou plusieurs coéquipiers.

 

 

Endurance

Les courses d’endurance équestre se disputent sur un itinéraire balisé, soit à vitesse imposée, soit à vitesse libre. Les distances à parcourir vont de 20 km, pour les premiers niveaux, à 160 kilomètres, pour les plus grosses courses. Des contrôles vétérinaires obligatoires, à intervalles réguliers et à l’arrivée, permettent de contrôler la respiration, le rythme cardiaque et la régularité des allures du cheval.

L’endurance nécessite d’être attentif aux signes physiologiques qui permettent de bien gérer l’effort de son cheval dans la course.

L’endurance peut aussi se courir en attelage.

 

Reining

Discipline de l'équitation western, le reining consiste à exécuter des enchaînements de figures visant à mettre en valeur la finesse du dressage, la maniabilité et l'attitude du cheval guidé à une main entre des rênes souples sans résistance. Elle comporte des figures imposées, dites patterns, à présenter dans un ordre donné. Elle témoigne de la grande complicité du cavalier avec son cheval qui se mobilise dans l’instant sur une simple indication, à l’instar de ce qui est nécessaire dans la conduite des troupeaux.

 

 

Voltige

La voltige en cercle se pratique sur un cheval au pas ou au galop tenu par un longeur. Le cheval est équipé d'un surfaix et d'un large tapis permettant à un ou plusieurs voltigeurs d'effectuer des figures en musique. La notation valorise la qualité d’exécution, l’expression artistique et la régularité des allures du cheval. Le voltigeur recherche le dynamisme dans le mouvement, en phase avec les déplacements du cheval.

 

 

Dressage para-équestre

Le dressage para-équestre est réservé aux cavaliers en situation de handicap. Il consiste en reprises de dressage imposées et libres plus ou moins difficiles selon le niveau de handicap des cavaliers.

Grâce aux yeux, aux jambes de son cheval, le handi-cavalier peut se donner des objectifs sportifs, y compris dans des compétitions avec les cavaliers valides.

Il est au programme des Jeux Paralympiques depuis 1996 et des Jeux Mondiaux depuis 2010.

 

  • Sports d’équipe

 

Les 3 sports d’équipe les plus pratiqués sont le horse-ball, le polo et les pony-games.

 

Horse-ball

Le horse-ball met en présence 2 équipes de 6 cavaliers, dont 4 jouent simultanément, pour des matches comportant au maximum 2 mi-temps de 10 minutes. L’objectif est d'envoyer, après 3 passes minimum, un ballon pourvu de 6 anses en cuir dans des buts fixés en hauteur à chaque extrémité de la carrière. Lorsque le ballon tombe à terre, les joueurs doivent le ramasser sans descendre de cheval.

Le horse-ball est très spectaculaire, grâce à la rapidité des passes et aux positions acrobatiques lors des actions de jeu.

 

 

Pony-Games

Les pony-games sont des jeux effectués par équipe, à poney ou à cheval. Chaque équipe joue dans un couloir qui lui est réservé. Le jeu s’effectue en courses parallèles. La succession des performances individuelles est solidarisée par des passages de relais et des déplacements d’objets qui constituent la spécificité des pony-games. Chaque relayeur peut « réparer » ses erreurs en revenant en arrière, ce qui fait qu’il peut toujours réussir.

 

 

Polo

Le polo met en présence deux équipes de 3 ou 4 cavaliers et éventuellement autant de remplaçants qui doivent envoyer une balle avec un maillet dans des buts situés à chaque extrémité d’un long terrain, le plus souvent en herbe.

Les équipes changent de camp après chaque but marqué, appelé goal.

 

 

  • Disciplines culturelles

 

Anciennes ou récentes, d’origine lointaine ou de création française, les disciplines culturelles sont l’occasion de découvrir des cultures à travers des pratiques équestres.

 

Équitation Camargue

L’équitation Camargue est l’héritière d’une tradition séculaire propre aux cavaliers du delta du Rhône. C’est une équitation adaptée à l’élevage des taureaux sauvages qui met en valeur les qualités spécifiques du cheval Camargue et de son cavalier. Les différentes épreuves sont la reprise de travail, le parcours de pays, la maniabilité, les slaloms parallèles, le tri de bétail, le jeu de la liberté, où l’on fait passer des chevaux en liberté dans des portes numérotées, et le coursejado où il faut immobiliser un jeune taureau.

 

 

Équitation western

L'équitation western renvoie au travail du ranch par les cow-boys américains. Elle compte de multiples disciplines. Outre le reining, au programme des Jeux Mondiaux, il faut citer le barrel-race, course autour de 3 tonneaux, le showmanship, présentation à pied en main, le horsemanship, parcours sur des figures imposées, le trail, parcours de maniabilité, le pole bending, course en slalom, le western pleasure, test de dressage, et le western riding, parcours avec des changements de pied au galop.

 

 

Doma vaquera

Doma signifie dressage en espagnol. La Doma Vaquera est une équitation issue du travail pratiqué en Andalousie par les « vaqueros »  dans les élevages de taureaux. Progressivement, la pratique intuitive des vaqueros s’est précisée et s’est organisée en discipline équestre de dressage à part entière.

Le harnachement, la tenue du cavalier, le toilettage du cheval sont conformes à la tradition et la présentation intervient dans la notation.

 

 

Équitation de travail

Les compétitions d’équitation de travail réunissent les équitations de tradition Camargue, western, Doma Vaquera et portugaise. Elles ont pour but de valoriser les techniques équestres développées par les cavaliers qui utilisent le cheval pour le travail du bétail. Elles sont l’occasion d’une confrontation à la fois sportive et culturelle. Les différents tests de dressage, de maniabilité et de tri de bétail valorisent le cheval capable d’obéir dans l’instant à des demandes très variées de son cavalier.

 

 

Hunter

Le hunter consiste à enchaîner un parcours d'obstacles en respectant des contrats techniques : nombre de foulées, allures, tracés... Le hunter a été conçu à l'origine pour entraîner les cavaliers de chasse à courre en dehors des périodes de vénerie. Cette origine explique la recherche de l'élégance, dans le toilettage des chevaux, dans la tenue des cavaliers, et le profil naturel des obstacles. Les épreuves hunter valorisent le couple associant efficacité, sobriété et esthétique à l’obstacle.

 

 

TREC

Le TREC, Techniques de Randonnée Équestre de Compétition, comporte 4 tests qui s’inspirent des situations rencontrées en randonnée. La présentation du couple, la Maîtrise des Allures ou MA, le Parcours d’Orientation et de Régularité ou POR et le Parcours en Terrain Varié ou PTV. Le POR se déroule en pleine nature et demande des connaissances de topographie. Le PTV consiste à enchaîner, à pied et à cheval, des difficultés rencontrées dans la nature. L'efficacité, la franchise et le style du couple sont appréciés dans la note.

Le TREC peut se pratiquer monté ou en attelage.

 

 

Équifun

L'équifun consiste à réaliser un parcours composé d'une succession de dispositifs à enchaîner au chronomètre. Ces dispositifs alternent maniabilité, franchissements et adresse et comportent des options de difficulté variable.

Le but de l'équifun est de développer, dans un contexte ludique, la faculté du cavalier à maîtriser sa monture, par le choix des options qui correspondent le mieux à ses capacités.

 

 

Équifeel

L'équifeel comporte des tests à pied, en longe ou en liberté, où le cavalier choisit des niveaux qui mettent en valeur sa complicité avec son cheval. Le but de l'équifeel est de donner au cavalier davantage de compréhension du poney ou du cheval afin de mieux communiquer, jusqu’à y parvenir avec un cheval en liberté.

 

 

Équitation de chasse à courre

L’équitation de chasse à courre propose des situations usuelles de la vénerie. Elle exige beaucoup de franchise du cheval dans des environnements variés, avec des chiens, du bruit et des mouvements. Les tests en compétition sont la maniabilité, le cross et le derby.

 

 

 

Équitation islandaise

Les compétitions d’équitation islandaise permettent aux cavaliers de mettre en valeur les qualités spécifiques du cheval islandais, seul équidé à posséder 5 allures naturelles, tölt et amble s’ajoutant au pas, au trot et au galop. Les épreuves mêlent tests de dressage, tests d’allures, courses de vitesse à allure imposée et maniabilité.

 

 

 

Bajutsu

Issu de la tradition samouraï, le bajutsu est un sport traditionnel japonais qui regroupe tir à l'arc à cheval,  combats au sabre, lancer de javelot, maniement du bâton, etc.

Le bajutsu apprend aux cavaliers à associer précision et vitesse.

 

 

Ski-joëring

Sport de glisse, le ski-joëring est une activité combinée de déplacements tractés par un ou plusieurs équidés, sur neige ou tout autre type de terrain glissant : herbe, sable, piste type hippodrome… Il peut aussi se pratiquer sur roulettes, ce qu’on appelle roller-joëring.

Slalom spécial, slalom géant, vitesse et maniabilité sont les principaux types d’épreuves qui croisent glisse, attelage et travail aux longues rênes.